299 votes
59 partages
Plus que 0 jours pour voter !
Partager ce projet

Robot débroussailleur sous clôture électrique

A l'image des robots tondeuses pour jardin, le robot débroussailleur tout terrain s'occupe tout seul de l'entretien de l'herbe sous les fils de clôture électrique afin de maintenir une bonne conductivité du courant. Le fil électrique permet le filoguidage du robot et l'alimentation de sa batterie

FIERTE D'UN METIER UTILE
robot-debroussailleur.jpg

Quand arrive le mois de mars, je passe des dizaines de journées à couper l'herbe et les ronces sous les clôtures à la débroussailleuse à dos, dans le bruit du moteur et les vapeurs d'essence... Et si un robot pouvait le faire à ma place ?! Il existe depuis plusieurs années des robots tondeuses pour jardin, un tel robot un peu plus "passe-partout" doit bien pouvoir suivre le fil et faire le tour des piquets de façon autonome sans action de l'homme ? Je propose de m'associer à une entreprise compétente pour concevoir un prototype de robot débroussailleur 4 roues motrices (ou à chenilles) qui se dirigerait le long des clôtures par le principe du "filoguidage", bien connu dans le domaine de l’industrie et des robots agricoles. Le courant passerait par une antenne qui touche le fil. Ce robot pourrait aussi être muni d'un système GPS afin de le localiser rapidement ou de lui programmer des circuits (afin qu'il n'aille pas débroussailler les clôtures des voisins par exemple !). Ou bien placer des balises à certains lieux stratégiques le long de l'enclos. Un des principaux problèmes des robots autonomes réside dans leur batterie (faible durée d'utilisation et coût de fabrication élevé), or un fil électrique conduit l'électricité ! Une batterie de petite capacité pourrait ainsi être rechargée par la tension qui circule dans le fil (6 000 à 12 000 volts tout de même !). Il faudrait également que ce robot soit capable de débroussailler autour des piquets de clôture quels qu'ils soient (piquet bois, petit piquet en plastique, arbre,...). Pour cela, un système de "palpeurs" à l'avant permettrait d'indiquer au robot d'effectuer le tour de l'obstacle. Ce robot serait ainsi capable de travailler jours et nuits et de tondre rapidement des dizaines de kilomètres de clôture ! Son utilisation pourrait alors s'imaginer en "co-farming", par la location entre agriculteurs, en CUMA (coopérative d'utilisation de matériel agricole) ou par des ETA (entreprises de travaux agricole).

En quoi mon projet peut changer la vie des agriculteurs ?

Le débroussaillage des clôtures est une activité pénible, peu gratifiante et polluante pour les éleveurs bovins et ovins, mais pourtant nécessaire. A travers le monde, les prairies sont traversées par des millions de kilomètres de clôture à entretenir une à deux fois par an... Le robot débrousailleur répond un réel besoin pour les éleveurs !

Après des études d'ingénieur agricole à Rouen et cinq années comme journaliste agricole pour Web-agri.fr et Terre-net.fr, je viens de m'installer en Gaec en Isère en zone de montagne pour élever un troupeau de vaches allaitantes Charolaises et créer un élevage de porcs naisseurs biologiques en plein air. La viande est commercialisée en vente directe. http://www.adabel.fr/-Ferme-Bellevue-Anne-et-Robin-.html
Vous souhaitez que ce projet se réalise ?
Originales, astucieuses, innovantes, retrouvez ici toutes les Better Idea imaginées par les participants.